Posted tagged ‘émôôôôtions’

C’est pas nécessaire d’avoir des raisons pour avoir peur

mercredi, 18 novembre, 2009

Aujourd’hui, petite journée de congé. Je prends ça molo, bien sûr, mais j’avais surtout 20 000 idée de projets à faire… Finalement, un seul (à date) s’est réaliser et c’est celui de me reposer et de prendre un bon bain chaud.

Bref, une fois les chandelles allumées (surtout celle au chocolat, achetée au Hershey’s Store à NYC 🙂 et la musique qui joue, je sort un livre que je voulais lire depuis un petit bout, La vie devant soi de Romain Gary (ou Émile Ajar)…

Je suis tombée sur cette phrase-là,  »C’est pas nécéssaire d’avoir des raisons pour avoir peur »

Mme Rosa pleurait et Momo cherchait à comprendre pourquoi.

 

Et j’ai compris que ces temps-ci, j’ai peur. Peur de passer à côté de quelque chose en m’étant casé aussi rapidement. Peur de faire mon job pour le reste de ma vie alors que c’est so-so… Peur de ne pas être capable de faire ma vie comme il faut…

Mais bon, par la suite, je me dis qu’à mon âge, je m’inquiète pour rien. Pas d’enfant, juste un chat, j’ai pas grand chose à m’inquièter.

Est-ce que c’est la maladie de mon père qui me fait ça? Est-ce que c’est l’achat du condo qui demande un  »commitment » assez complet de ma part?….

 

Je suppose que tout ca, plus la vie la… n’aide pas non plus…

 

Enfin…

 

Je peux pas toujours faire des happy posts…

Publicités

Je déteste Décembre

lundi, 19 janvier, 2009

J’aurais donc aimé ça avoir plus de guts. J’étais dans le bus ce matin, et puis c’était Dumas qui jouait dans mon iPod (ti-brin, de son petit nom). La toune en particulier, c’est  »Je déteste Décembre » de la bande sonore du film Les Aimants. Ca me rappelle plein de trucs qui se sont passés (et qui se passe toujours en fait) depuis que j’ai terminé mon secondaire en 2004 (ouais, je sais ça ne fait pas longtemps).

Bref, j’écoutais cte toune là et je me suis demandée ce qui se serait passé si j’avais eu, dans mon début de vie d’adulte, plus de guts. Beaucoup plus de guts. Est-ce que j’aurais fait plus de voyage? Est-ce que j’aurais rencontré d’autre gens? Est-ce que j’aurais été ici aujourd’hui?

Bref… La toune est jouée par un excellent artiste. Et les paroles me touchent vraiment beaucoup… En fait, c’est vraiment le dernier couplet qui me fait un … oumph!!!

Je déteste novembre
Depuis ton départ
J’suis pas malheureux
Mais mon cœur est ailleurs

Bref… J’aurais aimé avoir plus de guts… Avoir pris le temps d’écrire tout ce que j’ai eu le goût d’écrire. Avoir eu le temps d’expliquer ce qui se passait entre moi et mes amis. Ce qui se passait entre 2 personnes, qui savent qui elles sont.

En fait, je recommence à écrire. Je me traine un petit calepin.

Peut-être est-ce à cause de la belle neige de ce matin???

Département des plaintes

lundi, 12 janvier, 2009

Je ne me plains pas souvent.
Officiellement, je veux dire. (Au travail envers certains appellants, ca ne compte pas).
C’est la deuxième fois dans ma vie que je me plains officiellement dans ma vie.
La première fois, c’est une compagnie d’assurance qui avait décidé de renouveller mon contrat alors que je l’avais annulé . J’ai eu un service de cul avec cette compagnie-là. Et au moins, j’ai gagné et ils m’ont remboursé (Yé)

Aujourd’hui c’étais, donc, ma deuxième plainte officielle. Moi, je lis La Presse. J’aime surtout celle du samedi. Comme j’ai moins le temps de lire les autres éditions le reste de la semaine, j’ai appelé pour faire changer mon abonnement (donc, passé de 7 jours à 1 journée par semaine).

Non, ce post ne seront pas une longue complainte contre les employés des centre d’appels. En fait, elle était ok la fille qui m’a répondu.

En fait, ma plainte concernait le livreur de journaux. Il le fait en auto et lance ma presse sur les marches, et donc, dans la neige à ce temps-ci de l’année. C’est poche, parce que s’il marchait à peu près 10 pas de plus, je n’aurait pas perdu 2 journaux à cause de la neige….

Je me sens mal…. et j’aime pas ça.